Pour me contacter : blog.bejiines@gmail.com

Livre : Un(e) secte - Maxime CHATTAM


Vous aimez les sujets touchants de près à la fin du monde, et aux solutions permettant d'éliminer en masse la population afin de redonner à notre Terre sa vivacité et sa forme d'antan ? Après U4 et son virus destructeur de population, La solution Thalassa visant à élaborer un système d'épuration de la Terre, C'est arrivé en Avril mettant en scène la fin du monde terrestre ou encore Shutdown d'Aurélien Grall mettant en avant la folie des hommes pour éradiquer les humains, sur un fond d'écologie ... voici Maxime Chattam qui se glisse dans la brèche des romans politico écolo traitant de la folie des hommes à vouloir épurer la Terre avec Un(e) secte.

Un sujet d'actualité qui fascine les auteurs apparement.... J'attendais avec impatience de lire ce roman, mais 8 livres traitant quasi du même sujet sur moins de 5 mois ... ça commence à être un peu redondant. N'existe-t-il plus de sujets de romans qui ne touchent pas à la fin du monde et à l'écologie ? Un sujet très tendance, certes, mais qui met en avant une folie des hommes assez dérangeante, car tellement réalisable ...



Les personnages :
Atticus Gore : flic américain, homosexuel, fan de Métal. Il a étudier l'entomologie (l'étude des insectes) pendant plusieurs années. 
Hack : partenaire de Gore, grand blond, la quarantaine. Il a un physique de footballeur américain, il n'est pas subtil, ressemble à une armoire a glace brutale mais est fidèle en amitié.
Kat Kordell : détective privée séduisante aux grands yeux verts et au sourire sincère 

Un corps est retrouvé dans un zoo. Celui-ci est complètement débarrassé de sa peau, de sa chair et de l'essentiel de sa matière sans même être déshabillé. Le processus obligatoire de décomposition  d'un corps est de plusieurs mois, laissant le temps à tous les insectes (mouches, larves et autres insectes) de faire leur "travail". Une chronologie établie de plusieurs semaines voir plusieurs mois, mais non pas de seulement 48 heures comme l'enquête à l'air de le démontrer. 

Atticus Gore va prendre en charge cette affaire, mais comment expliquer la présente d'autant d'insectes morts a proximité du corps ? Un cas intrigant, qui peux aussi bien se rêver passionnant qu'insoluble.


Parallèlement Kat Kordell, une détective privée enquête sur la disparition de Fowlings Lena 22 ans, une jeune femme fragile, dépressive, et représentant une cible facile. Elle nous emmène dans une enquête sombre mettant en scène la folie des hommes.


L’auteur nous propose, comme dans bien des livres, un roman mêlant deux histoires parallèles qui se rejoignent inexorablement en fin d'ouvrage pour dévoiler un final haletant comme on les aime. Les héros font chacun de leur côté leur enquête et finissent par se rencontrés quelques chapitres avant le dénouement final. Les personnages sont attachants et forment un duo attendrissant que l'on prendra surement plaisir à retrouver dans un autre roman



Meurtres sordides au rendez-vous, histoire bien construite, chapitres percutants, phrases courtes pour un super thriller qui donne des frissons avec des bébêtes rampantes, grimpantes ou encore volantes. L’écriture est simple mais efficace à 100% comme dans tous ses romans. Le lecteur est amené progressivement vers un final explosif à couper le souffle. Maxime Chattam est capable de nous tenir en haleine jusqu'à la toute dernière page. 

Le livre à un sujet qui n'est pas habituel : les insectes. Il y a sûrement de très longues heures de documentations, de rencontres de spécialistes et policiers afin de rendre ce roman plus vivant et véridique sans pour autant tomber dans l'excès des descriptions.

L'imagination fait le reste, et ca grouille de partout quand vous osez lire les lignes de ce roman. Un effet dévastateur sur votre imagination ... mais c'est ce que l'on aime quand on lie du Chattam. 

Jusqu'où nous mènera la folie destructrice des hommes ?



Bonne lecture !



7 commentaires:

  1. Coucou c'est un auteur que je n'ai jamais encore eu l'occasion de lire et pourtant, un grand maître

    RépondreSupprimer
  2. Je suis désolée mais je suis carrément hermétique à ce type de film ou de livre! C est une question de goût... je n y arrive pas! ��

    RépondreSupprimer
  3. Coucou!

    Olala, je crois que le sujet de ce 2e bouquin me dérangerait beaucoup lol^^

    RépondreSupprimer
  4. Coucou ce n'est pas pour habitude mon genre de lecture, mais suite à ton article pourquoi pas... bien envie de tenter

    RépondreSupprimer
  5. Franchement bravo à l'auteur, car pour tenir en haleine jusqu'à la dernière page, ce n'est pas facile mais tellement plaisant pour le lecteur

    RépondreSupprimer
  6. Hello ! Je suis contente de lire ta critique car je n'avais pas eu de bons echos de ce Chattam mais si tu l'as aimé je vais peut-être lui laisser une chance alors ;)

    RépondreSupprimer
  7. Coucou j ai beaucoup lu chattam mais si il y a des insectes je vais pas le lire mdr

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire. Bonne journée

Membres

Copyright © 2013 BEJIINE*S