Contactez-moi : blog.bejiines@gmail.com

[Livre] Que ta volonté soit faite - M. Chattam


Maxime Chattam nous avait prévenu en avant première: l'ambiance, le décor, le sujet de ce nouveau roman est radicalement différent de d'habitude

L'univers d'écriture de Chattam est souvent sombre, violente, noire. Mais cette histoire est loin d'être un thriller mais plutôt un roman noir

Avec Que ta volonté soit faite, l'auteur change complètement de style littéraire




L'histoire se déroule à Carson Mills, en plein Midwest dans les années 1960.
Petite ville tranquille, loin de l'agitation et de l’effervescence des grandes villes, ou les seuls préoccupations de la police sont les animaux perdus  ou de petits délits sans gravité.

Jusqu'au jour ou Jon Petersen voit le jour. Un enfant introverti, dans sa bulle, qui grandit quasi seul loin des autres enfants du village. L'école est un échec et il décide de travailler très jeune pour apporter un peu d'argent à la maison.
Mais Jon est le mal incarné. Une personnalité sombre, machiavélique, fourbe et violente. Un homme à la sexualité désordonnée et incontrôlée. Un violeur sadique, un voleur de virginité !

Le shérif du village essaye tant bien que mal, d'élucider ces affaires de viols qui surviennent au sein de cette communauté qui n'a jamais connu de pareils actes.
Mois après mois, années après années, de jeunes filles fraîches et surtout "vierges" passent entre les mains de notre violeur, qui se joue de la police

Mari violent, père brutal et dénué de tout sentiment, on découvre au fil des pages un Jon Petersen qui prend plaisir à torturé, violer, maltraités son entourage, jusqu'a prostitué sa femme

Les pages sont rouges sang, le récit est poignant







Je suis une fan inconditionnelle de Maxime Chattam, et cette nouveauté ne pouvait pas y faire exception. Ce livre est un roman noir, plus qu'un thriller haletant qui nous tient en haleine de la première à la dernière page.


J'aime cette atmosphère que seul Chattam est capable de créer : quand on ouvre un livre on est pris dans une spirale infernal du livre qui ne peut plus être refermé : La Patience du Diable, Les Arcanes du chaos, La Trilogie du mal ...

Mais je n'ai pas ressenti cette frénésie à la lecture du livre même si il s'agit d'une très bonne histoire.

Ce livre à la particularité de nous expliquer ce qui forme un déséquilibré. Nous suivons Jon Petersen du jour de sa naissance à la fin, en passant par toutes les étapes de sa vie et les moments durs de son existence. Ce qui le fait vibré, ce qui se passe dans sa tête, ses émotions et sa haine.
Le livre nous explique ce qui forment un être violent

On en veut à Jon Petersen. On lui en veut pour sa méchanceté, pour ces actes sans impunité, pour la violence qu'il inflige à tous
Ce livre sait mettre en avant ce sentiment de haine envers quelqu'un. On ne peut rester indifférent devant tant de perversité et de cruauté

Ce livre nous amène progressivement à nous interroger sur la nature humaine, sur ce que nous sommes mais surtout à ce que nous serions capable de commettre pour que tout s'arrête !

On est loin des autres livres de Chattam : une ambiance différente, un lieu et des personnages plus simple, et j'ai eu du mal à accrocher à cette ambiance rurale de l'Amérique profonde.

C'est quand même un très bon livre qu'il faut avoir lu si vous êtes addict ;)










0 commentaires:

Membres

Profil

Google+ Badge

Rechercher dans ce blog