Contactez-moi : blog.bejiines@gmail.com

La Belle et la Bête


La Belle et la Bête est un conte publié en 1756, 
adapté en long-métrage d’animation par Disney en 1991, 
et mis en scène pour la première fois en 1994 à Broadway au Palace Théâtre

... et aujourd'hui La Belle et la Bête à investit le théâtre Mogador depuis l’automne 2013





L'histoire

Il était une fois… Une jeune fille sensible et intelligente nommée Belle.

Afin de sauver son père prisonnier dans le château d’une bête monstrueuse, Belle choisit de sacrifier sa liberté, accepte d’être emprisonnée à sa place et consent à rester auprès de la créature

la-belle-et-la-beteLa Bête n’est en fait qu’un prince, transformé par une sorcière en une créature hideuse pour le punir de sa méchanceté et de son égoïsme.

La rose enchantée qu’il possède perd un à un ses pétales et sa seule chance de redevenir humain est d’aimer et d’être aimé en retour avant la chute du dernier pétale
Seul le véritable amour pourra le sauver. Mais qui pourrait l'aimer ?




Chiffres Clés :

Le musical est joué dans 21 pays dont 148 villes et a déjà été adapté en 8 langues.

480 heures de répétitions pour monter le spectacle

32 artistes sur scène chaque soir

Un orchestre de 7 musiciens

1 costume de Belle, toujours bleu, mais repensé pour chaque pays

Plus de 170 perruques et 8 changements de perruques par artiste en moyenne

2h45 de spectacle





Une très belle salle d'environ 1800 places décorée sur le thème du spectacle s’offre à nous


Catherine Deneuve prête sa voix profonde et envoûtante pour narrer le début de l'histoire



Les décors sont très réalistes
Les changement se réalisent extrêmement vite. On ne vois rien et c'est très agréable sachant que le show dure 2h45



Belle vie avec son père, et sera prête par amour pour lui à se sacrifier pour lui sauver la vie.


Une belle preuve d'amour qui rend Belle touchante, et que l'on apprend à découvrir au fur et à mesure du spectacle. Un grand rôle pour Belle qui joue et chante à merveille


Les serviteurs ne se changent pas immédiatement en objets, comme dans le film. 
A la place, ils apparaissent d’abord sous des traits humains et se transforment peu à peu en objets, au fur et à mesure que les pétales de la rose tombent.


De très beaux costumes, qui changent au fil du spectacle car les personnages se transforment en objets
De petits détails qui font le charme du spectacle

Les personnages sont drôles et ont un caractère bien trempé.
Big Ben, Lumière ainsi que tous les serviteurs vont aider la Bête, à retrouver l'espoir et à trouver la courage de déclarer sa flamme à Belle afin de rompre la fameux sortilège qui les transforme jours après jours en objets


La rose enchantée qu’il possède perd un à un ses pétales. 
Qui pourra l'aimer ... lui ... la Bête ?



La magie opère entre Belle et la Bête qui se découvrent des passions communes, apprennent à se connaitre et à partager ensemble des moments magiques 



Le personnage de Gaston, un homme brun super musclé, qui a troqué sa cervelle contre ses muscles veut épouser Belle. Toutes les filles du village sont amoureuses de lui
Le personnage est drôle et très caricaturé



Les shows ou tous les comédiens sont réunis sont vraiment extraordinaires. On se croirais dans un film hollywoodien. Les danses, les cabrioles, les paroles des chansons .... tout est présent pour nous faire rêver et ouvrir grand les yeux  

J'ai adoré pouvoir faire vivre et découvrir une VRAI comédie musicale à ma fille. 
C'est magnifique, à la fois classique et contemporain.
Plein de magie, d'humour, de tendresse et de monde d'enfant Disney
Un moment enchanteur que l'on n'est pas prêt d'oublier

Le seul point négatif pour le moment : aucun CD Musical ou DVD du spectacle n'est disponible à la vente






7 représentations par semaine :
Mardi au Vendredi : 20h
Samedi 15H et 20h
Dimanche 15h
2H30 dont 20 minutes d’entracte

Théâtre Mogador, 25 rue Mogador, 75009 Paris

Tarifs : de 25 à 82 euros



*Photo: Brinkhoff/Mögenburg - ©Disney 
(Photo Hommage Cocteau: Julien Benhamou)











0 commentaires:

Membres

Profil

Google+ Badge

Rechercher dans ce blog